fbpx

ÉPISODE 12 – Voici ce que fait chaque FINISHER en début d’année pour finir l’année en beauté. (Interdit au -18 ans)

Tu préfères l’écouter sur Apple Podcasts ? Clique ici.

Tu préfères l’écouter sur Spotify ?  Clique ici

Tu préfères l’écouter sur Deezer ? Clique ici.

Version texte de l’épisode

Bienvenue à toi si c’est la 1ère fois que tu écoutes mon podcast.

Dans ce podcast, tu vas apprendre l’essentiel à savoir :

  • Pour développer les habitudes que tu souhaites tout en y prenant du plaisir et sans te forcer
  • Pour regagner confiance en toi
  • Pour Aller au bout de tout ce que tu fais
  • Et pour devenir plus à l’aise socialement

Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’ai une question pour toi :  

As-tu déjà pris ton pied en couchant avec quelqu’un ?

Oui ! Tu m’as bien lu…

So…je réitère ma question.

AS-TU DÉJÀ PRIS TON PIED  EN COUCHANT AVEC QUELQU’UN ?

Je parle de ce genre de sensation.

PS. Come on!  Pourquoi, tu fais cette tête ? Évidemment que c’est une question rhétorique. Je ne m’attends pas à ce que tu me parles de ta vie sexuelle. Je suis en train de développer mon point (Rires).

Si oui, alors tu vas être d’accord avec moi sur ce qui suit.

Lorsqu’on entre dans le “processus de prendre son pied avec quelqu’un qu’on aime”, il arrive ce moment où on devient tellement excité…tellement bien…qu’on commence à faire des promesses qu’on n’aurait pas faites en temps normal.

Je peux te voir sourire légèrement et hocher la tête d’où je suis. On se comprend mon ami(e) 😏.

Pourquoi je te parle de ça ?

Car tu vois, toutes les promesses qu’on fait avant, pendant et après avoir pris son pied, c’est à un détail près la même chose qu’on fait lorsqu’une nouvelle année commence.

Il y a quelques jours nous sommes TOUS rentrés en 2020 et contrairement aux autres années, cette année a une saveur particulière, car elle marque le début d’une nouvelle « décennie ».

Du coup l’adrénaline qu’on a est encore plus amplifiée.

On se fixe des objectifs et résolutions complètement « bidons ».

On se fait des promesses « bidons ».

On se lance sur des tonnes de chantiers.

On s’éparpille comme les feuilles d’un arbre en plein automne.

Et dans quelques mois, on laisse tout tomber en attendant l’année suivante pour refaire la même chose.

Je suis « sick and tired » de ce genre d’attitudes. Pas toi ?

Je suis fatigué…exténué…lessivé…de voir ces choses t’arriver encore et encore.

Cette année on va casser ce cercle vicieux en appliquant cette règle que tous les FINISHERS qui se respectent suivent…

Ce qu’on va voir dans cet épisode, va faire une grosse différence entre ceux qui vont arriver à la fin de l’année en train de célébrer leurs accomplissements et ceux qui vont être à nouveau en mode « Cette fois-ci 20XX, c’est mon année »…

Quelle est donc cette fameuse chose qui va faire la différence ?

LA VOICI : METS DANS LE W.C LES OBJECTIFS « BIDONS » ET DE GRÂCE…TIRE LA CHASSE EN SORTANT.

Tu as très certainement une liste d’objectifs ou de résolutions en tête pour cette année.

Il y a de grandes chances qu’il y ait des éléments sur cette liste qui étaient sur la liste de l’année dernière et de l’année d’avant aussi. N’est-ce pas ou je me trompe ?

Tu vois ? Et c’est bien là le piège dans lequel la plupart des gens (sans s’en rendre compte, tombent).

Pour certains, ça peut faire 5 ou 6 ans que c’est comme ça. Aucun réel progrès depuis 5 ou 6 ans.

Moi aussi je me suis fait avoir par ce piège.

On va sortir de ce piège ici et maintenant.

Prends cette liste et regarde chacun de ces objectifs en te posant ces deux questions.

Ces questions font partie d’un système que je me suis personnellement créé quand je suis devenu un FINISHER.

Je l’ai appelé le détecteur de priorités. Il va t’aider à faire le tri parmi tous ces « chantiers » que tu t’es mis en tête au début de cette année.

  • 1ère question : « Si j’arrive à la fin de cette année et que je n’atteins pas cet objectif, honnêtement, est-ce que ça me dérangerait tant que ça ? »

Très souvent on se fixe des objectifs dont on s’en fout réellement. On le fait parce que d’autres amis le font ou parce que c’est la tendance du moment dans la société.

Et une fois qu’on a pris la décision, on se dit, si on revient sur nos pas, on risque de culpabiliser ou de décevoir ceux auprès de qui on s’est engagé.

Mais au fond de nous on sait bien que si on ne les atteint pas, ça ne va pas avoir de si grandes incidences sur notre quotidien.

Il fut un temps je m’étais mis en tête d’aller courir au moins 1km par jour. (Ceux qui me suivent depuis 2017, se rappellent de ce challenge que je m’étais donné).

J’avais pris cette décision uniquement parce que j’avais été influencé inconsciemment par mon camarade Paul.

Ce dernier faisait des Kms à n’en point finir chaque semaine et il partageait ses résultats sur Facebook.

Je me suis laissé emporter par le pic d’adrénaline qu’on ressent tous en début d’année.

Mais laisse-moi te dire que j’ai très vite déchanté. (Rires).

Je courais et je me demandais : « Mais mec, qu’est-ce que tu fous ? Tu n’aimes pas ça. Tu te fais chier. Et en plus, tu as d’autres priorités. Qu’est-ce que tu fous mec ? Stop the madness! ».

J’ai été partagé entre la culpabilité et la gêne, car je l’avais annoncé publiquement sur Facebook à près de 70 000 personnes.

« Je continue pour contenter le monde ou fuck it ?  ». C’était un choix assez cornélien.

Après avoir utilisé le détecteur de priorités, sans état d’âme, j’ai mis fin à ce challenge et je suis allé me focus sur des objectifs/résolutions qui comptaient plus pour moi. 2017 a été une année très réussie pour moi une fois que je l’ai fait.

Tu vois ? Il y a une différence entre abandonner et abandonner ce qui ne compte pas pour nous. Tous les abandons ne se valent pas.

Mon temps ici-bas est imparti. Ce dont j’ai envie, c’est de consacrer chaque minute à faire des choses qui comptent pour moi.

Sortir courir 1km par jour ne comptait pas pour moi.

Toutes ces choses dont tu t’en fous réellement, mais que tu continues de faire juste par culpabilité, tu peux les rayer de ta liste NOW.

Allège ton fardeau my Friend. T’en as assez bavé comme ça.

Il n’y a pas de prix décernés à celui ou celle qui a une liste de résolutions longue comme la queue de cheval de Karl Lagerfeld.

Il te reste encore des objectifs « bidons » sur ta liste ? On va s’en occuper avec cette deuxième question.

  • 2 ème question : « Quel est ou quels sont les objectifs/résolutions sur cette liste qui me feront VRAIMENT avancer dans ma vie cette année ou qui me donneront VRAIMENT la sensation d’avoir fait un sacré bond dans ta vie ? »

Cette seconde question pour moi a été un « game changer ».

Très souvent on se fixe sans se rendre compte des objectifs qui même si on les atteint, on n’aura pas une plus grande satisfaction que ça au final.

C’est une façon de s’auto-saboter.

On se les fixe pour éviter ce qui est vraiment urgent.

C’est un peu comme quand on sait qu’on a truc important à faire et on commence par se dire, « Je vais ranger un peu l’appart d’abord. Là je serai plus concentré ».

On sait qu’on est en train de se bullshiter. On le sait. (Rires)

En réalité, on s’en fout réellement de ranger l’appart. On essaie juste de repousser le plus possible le moment fatidique. C’est un code qu’on utilise pour traîner des pieds. On le sait nous-mêmes.

C’est pareil avec certains de nos objectifs et certaines de nos résolutions.

Même si on arrive à la fin de l’année et qu’on les atteint, on aura toujours ce sentiment d’avoir eu une année mitigée ou d’avoir fait du surplace.

Cette sensation persiste uniquement parce qu’on a tout fait SAUF ce qui était vraiment prioritaire.

Ce genre d’attitude doit aller au W.C cette année mon ami(e) et de grâce tire la chasse en sortant.

On ne peut plus tolérer une seconde de plus ce genre d’attitude dans la communauté Toütep.

Les autres peuvent s’y donner à coeur joie. Mais plus toi et moi.

Nous sommes des FINISHERS bon sang !

On ne peut plus tolérer les attitudes, les comportements qui nous ont freinés encore et encore par le passé.

J’appelle à la révolte. Et je me présente aussi en 2022 !

OK, là je suis en train de m’emporter (Rires).

Ces résolutions et objectifs qui ne passent pas le détecteur de priorités doivent finir dans le W.C sans état d’âme ou ils doivent être mis de côté (au moins pour l’instant).

Tu y reviendras plus tard quand les objectifs/résolutions qui comptent réellement pour toi (ceux qui vont vraiment te donner le sentiment d’avoir progressé dans ta vie) vont être atteints.

Si tu me suis depuis un moment, tu sais que j’ai toujours eu envie de faire de la muscu.

Mais j’ai repoussé cela à plusieurs reprises, car ça faisait partie de ces objectifs que je voulais atteindre, mais qui n’allaient pas non plus me donner le sentiment réel d’avoir avancé.

(En ce qui me concerne bien évidemment. Je ne suis pas en train de dire que c’est naze de faire de la muscu. Soyons clairs).

J’ai mis cet objectif (comme d’autres de côté sans aucun état d’âme) et je me suis concentré sur ceux que je voulais vraiment atteindre à savoir : finir mes études, trouver un très bon job, créer ma 1ère Masterclass et passer le cap de la centaine de personnes coachées.

Maintenant que ces choses sont cochées, depuis septembre dernier, j’ai commencé à me consacrer sans relâche à la muscu.

 (Allez, je ne cherche pas à devenir body builder, mais avoir plus de pecs et d’abdos, ça sera suffisant).

Je sais d’expérience que lorsqu’on commence l’année, c’est très facile de s’emballer et de vouloir mettre tout en ordre la même année.

On se lance sur plusieurs gros chantiers en même temps : trouver l’amour, se remettre en forme physiquement, trouver un nouveau job, changer de carrière, démarrer un business sur le côté.

On déteste tellement le fait d’être en train de stagner depuis un bon moment qu’on veut résoudre tout d’un coup.

J’ai vu des centaines et des centaines de personnes faire ça. La fin est toujours la même : elles finissent par se planter en beauté à tous les niveaux et finissent encore plus déçues avec le sentiment d’être en train de stagner d’année en année.

Tout comme, on ne mesure pas les paroles et promesses qu’on dit quand on est en train de prendre son pied au lit, on sous-estime réellement l’engagement que toutes ces résolutions vont nous demander.

Et là, tu peux te dire : « Mais Toütep, tu m’as dit en début d’année que c’est l’année du MORE et qu’il faut que je sois plus exigeant avec moi-même non ? »

Yes ! J’ai bien dit ça. Je n’étais pas en train de prendre mon pied quand j’écrivais le podcast dont tu parles. (Rires).

Quand je parle de MORE, je parle du niveau d’engagement et d’exigence vis-à-vis de ton ou tes objectifs. 



Ce n’est pas une question de QUANTITÉ de choses à faire. 

Retiens ceci mon ami(e) : UNE seule bonne victoire suffit amplement à réussir ton année.

« Un SEUL bon coup» comme dirait un de mes camarades.

Pas deux ! Pas trois ! Pas 4 ! Un SEUL bon coup suffit amplement.

Concentre-toi sur un ou deux très bons chantiers au lieu de te retrouver sur tous les fronts.

Et ces chantiers les voici :

  • Ceux qui vont te donner VRAIMENT le sentiment d’avoir progressé cette année.
  • Ceux qui comptent VRAIMENT pour toi.

C’est ça l’approche des FINISHERS. On ne travaille pas qu’avec notre motivation. On travaille aussi en se servant de notre tête.

Fais ta liste. Utilise le détecteur des priorités (c’est l’un des plus puissants outils d’un FINISHER).

Raye ensuite sans état d’âme les objectifs/résolutions « bidons » qui peuvent attendre. Et move on baby!

Je peux paraître un peu dur en qualifiant ces objectifs de
« bidons » , mais c’est parce que je t’apprécie et que j’ai envie de te voir « shiner » cette année !

J’ai envie de voir ceux qui me suivent « shiner » d’année en année! Cela me rend plus heureux tout simplement !

Peu de personnes sur internet parle de ce que je viens de te parler.

En général, tu vas tomber sur « Voici 10,34 astuces à faire pour tenir tes résolutions cette année ».

Mais peu de personnes n’oseront te dire qu’une partie de tes résolutions/objectifs sont « bidons ».

Il y a un proverbe qui dit ceci : « Les moutons se promènent ensemble, mais ils n’ont pas tous le même prix».

Autrement dit, il y a des objectifs sur ta liste qui ne valent pas d’autres. Il y en a qui sont plus prioritaires que d’autres.

Moi, j’ai envie que tu aies de VRAIS résultats.

J’ai envie que tu arrives à la fin de cette année et que tu m’écrives pour me dire à quel point tu es fier de voir que tu as été constant et que tu as atteint ton ou tes objectifs.

Moi c’est ça qui me fait prendre le plus mon pied dans le travail que je fais.

J’ai une étudiante de ma 1ère Masterclass. Elle s’appelle Auriane. Elle voulait démarrer une chaîne YouTube pour mettre en avant des entrepreneurs et role model africains, car elle estimait que ces derniers n’étaient pas assez mis en avant dans le paysage du développement personnel et de l’entrepreunariat.

Elle a commencé tout doucement et aujourd’hui elle interview des entrepreneurs connus en Afrique et aussi des auteurs.

Va faire un tour sur sa chaîne YouTube et Facebook pour voir ce qu’elle fait à son jeune âge et lui donner de la force. Car c’est vraiment admirable. Elle m’inspire.

Elle a investi sur elle. Elle a lu des livres régulièrement. Elle a cherché la bonne information.

Elle a investi dans du matériel pour réaliser ses vidéos. Elle a pris son courage à deux mains et hop…elle est sortie de sa zone de confort.

Tu ne peux pas comprendre à quel point je suis fier d’elle. Elle-même, elle ne peut pas réaliser à quel point je suis fier d’elle.

Moi, c’est ça qui me fait tressaillir de joie. C’est pour ce genre de moment que je fais ce que je fais depuis 5 ans maintenant.

Ça me rend heureux de la voir embrasser petit à petit sa version d’une vie sur mesure.

J’ai envie de te voir célébrer en cette fin d’année et non te voir en train de culpabiliser, de te justifier ici et là et de dire « Non ! Ça sera 2021 mon année ».

Et à ce propos, si tu es intéressé par l’idée de devenir un FINISHER, j’ai ce qu’il te faut.

Il y a 2 ans j’ai créé une Masterclass dédiée aux FINISHERS. À ce jour, il y a plus de 200 personnes qui y ont participé.

Mes Masterclass n’ont rien à voir avec les formations que tu as l’habitude d’acheter. Elles ont pour particularité de venir avec un coaching individuel. On fait les exos ensemble. On se met des deadlines. Aucune chance de se bullshit et de laisser tomber le cours.

Voici pourquoi les places sont limitées à une poignée de personnes seulement à chaque session.

Cette année, je ne ferai peut-être qu’une seule session pour la Masterclass des FINISHERS, car j’ai d’autres Masterclass en cours de production.

En gros, si tu loupes le prochain train, ça sera que l’an prochain que tu pourras le prendre.

Si tu fais partie des personnes qui sont fatiguées de faire du surplace ou qui se fixent des objectifs sans vraiment aller jusqu’au bout, cette Masterclass est faite pour toi.

Si tu fais partie de ces personnes qui tentent un changement et qui reviennent toujours à la case de départ, cette Masterclass est faite pour toi.

Pour l’instant les inscriptions sont fermées. Mais tu peux te mettre sur la liste d’attente en allant sur toutep.com/formations.

Je vais terminer maintenant cet épisode en te laissant méditer sur ceci. Mais avant…

…je tiens à te remercier de m’avoir suivi jusqu’au bout.

Si ça n’est pas encore fait, je t’invite à prendre l’habitude de laisser un commentaire, un like, un partage sur Facebook ou Instagram ou une note si tu écoutes ce podcast sur l’appli d’Apple, Deezer, Spotify ou Soundcloud.

Et tu peux même aller plus loin en nous écrivant pour nous dire ce que ce contenu t’a apporté.

Ce n’est peut-être rien pour toi, mais pour nous créateurs de contenus, ça représente everything.

Ça nous encourage à continuer à délivrer beaucoup de valeur et oui, d’un point de vue marketing, c’est aussi bien pour la réputation de ce qu’on fait.

Ne sois pas un auditeur ou un lecteur passif. Aime ce qu’on fait en posant des actions concrètes. Si tu as aimé quelque chose sur internet, prends l’habitude de le faire savoir à son créateur.

Si tu as aimé cet épisode, envoie-le aussi à une personne qui pourrait en avoir besoin.

Elle ne lira pas forcément. Mais sait-on jamais. Des fois, ce sont de petits détails comme ça qui changent la vie d’une personne.

Si tu ne me suis pas sur Facebook, je t’invite à le faire. Tape « Toütep » sur Facebook.

Tu peux aussi me trouver sur Instagram à @icitoutep.

Et pour finir, j’ai écrit un guide sur les habitudes et un autre sur la formule personnelle que j’utilise pour atteindre tous mes objectifs.

 À ce jour ces deux guides, ont été lus par des dizaines de milliers de personnes.

Tu peux les télécharger dès maintenant en allant sur la page d’accueil de mon site toutep.com

Tu trouveras tous les liens que j’ai mentionnés dans la description de ce podcast.

Voilà je t’ai promis que j’allais te laisser sur de quoi méditer pour le reste de la semaine…here we go!

Dans ce monde où on a toute l’info dont on a besoin à portée de clic.

Dans ce monde où on est tous pressés parce que des « gurus » nous, on dit que la vie est courte et qu’on va tous mourir demain matin. (oui, c’est bien de l’ironie)

L’une des plus importantes skills à avoir, ce n’est PAS UNIQUEMENT de savoir ce qu’il faut faire, mais SURTOUT de savoir ce qui ne mérite pas notre énergie ou ce qu’on peut mettre de côté temporairement SANS culpabiliser.

UNE seule victoire…UN seul bon coup suffit amplement pour réussir ton année. Garde ça à l’esprit.

En attendant le prochain épisode, fais-en sorte que le futur toi soit fier de toi.

On se dit à une prochaine fois…

Enfin, si d’ici là…

…je suis toujours dans le coin.

Avec ♥️,

Toütep



Back to top